Nutrition / Dénutrition de la personne agée

Son objectif

Sensibiliser et former à l’importance du maintien d’un bon état nutritionnel des personnes âgées vivant à domicile, en termes de besoins mais aussi de plaisir de manger.

Favoriser le maintien d'un bon état nutritionnel chez une personne âgée, c'est l'aider à maintenir son autonomie et sa qualité de vie, c'est contribuer à limiter le risque de tomber malade ou d'aggraver une maladie chronique, de chuter, etc.

Voir la vidéo «Bien manger pour rester autonome»

Ses cibles

L'ensemble des professionnels intervenant auprès de la personne âgée lors de la mise en place d'une aide et/ou d'un soin au domicile : EMS, CLIC, services d'aide et/ou de soins à domicile, HAD, etc.

Ces professionnels peuvent aussi contribuer à sensibiliser les personnes elles-mêmes et leurs proches. En effet, 30% des Français ont une personne en perte d'autonomie dans leur entourage. Vingt-deux pour cent d'entre eux les aident personnellement au quotidien, notamment à se nourrir, soit 7% des Français1.

1.Les Français et le grand âge, TNS Sofres et FHF 2013

La mise en œuvre

Il a été élaboré sous l'égide de la SFGG avec le soutien de la CNSA et en partenariat avec les principales fédérations et unions représentatives du secteur du domicile : UNA, union nationale ADMR, FNAAFP/CSF, ADESSA A DOMICILE, FEDESAP ainsi qu’avec l’ANCCLIC, la FNAPAEF, le SNGIE, GDP Vendôme, Eliad, le réseau LINUT ainsi que la société Appétits et associés.

Un groupe de travail pluridisciplinaire et pluriprofessionnel a rédigé et validé les contenus de l'outil.